Attention
Cette page est une version archivée du site de l'Alliance Saison 1.
Les informations ici publiées ne sont plus mis à  jour.
Afin de connaitre l'actualités de l'Alliance pour la planète Saison2 veuillez vous rendre à  l'adresse
http://lalliance.fr

  1. Page d'accueil
  2. Actions
  3. Action OGM

Questions soulevées par l'utilisation des OGM

# Modifié le 07/06/2007 à 14 h:41

Les OGM commerciaux, à la différence de ceux utilisés en milieux confinés comme outils de recherche fondamentale, soulèvent des questions dans les domaines économiques, sanitaires, environnementaux et éthiques, au niveau national comme international.
L'Alliance pour la planète a identifié des problèmes majeurs et a rédigé un ensemble de propositions qui devraient guider la rédaction d'une loi qui protège vraiment les citoyens et l'environnement de la contamination génétique.
Fondée en mars 2006, L'Alliance pour la planète (lalliance.fr) rassemble un grand nombre d'organisations (plus d'un million d'adhérents) qui agissent dans divers domaines : environnement, humanitaire, social, agriculture, sciences, droit, consommation, syndicalisme.

Remarque : cette article est tiré de l'argumentaire envoyé le 15/02/2007 aux candidats à l'élection présidentielle 2007

La santé

  • Les données scientifiques dont on dispose actuellement sont insuffisantes pour permettre de connaître la stabilité génétique et la toxicité des OGM. De nombreux éléments permettent même de douter sérieusement de leur innocuité. A titre d'exemple, une étude « confidentielle » réalisée par l'un des principaux fabricants d'OGM, la multinationale américaine Monsanto, a révélé des effets sur la formule sanguine, les reins, le foie de rats ayant consommé une alimentation contenant le maïs MON 863, un maïs génétiquement modifié de cette compagnie. Ces résultats significatifs ont été relevés par la firme Monsanto elle-même, mais aussi par les experts de la Commission du génie biomoléculaire, chargée d'évaluer les OGM, dont certains membres ont même exprimé leur inquiétude. Malgré ces controverses, l'expérimentation des effets des OGM sur les rats n'a pas été prolongée et il a fallu que le Criigen initie les demandes de transparence auprès de CADA (Commission d'attribution des documents administratifs) et que l'association Greenpeace, aille devant les tribunaux allemands pour obtenir que cette étude soit rendue publique, afin de pouvoir être évaluée par des experts indépendants ; or,ce maïs MON 863 fabrique un insecticide artificiel exempté des études classiques réalisées sur les autres insecticides
  • Compte tenu du caractère aléatoire de la technique des OGM, aucune étude scientifique ne peut à ce jour appréhender ni recenser de façon exhaustive les conséquences d'une modification génétique sur l'ensemble du métabolisme d'un organisme. D'autant que 99 % des OGM actuellement commercialisés sont des plantes à pesticides, susceptibles d'accumuler ces poisons dans leurs cellules
  • Pour toutes ces raisons il n'est pas concevable que les OGM échappent à une évaluation sanitaire rigoureuse et prolongée effectuée par des experts indépendants des grands groupes qui les mettent en marché.

*(Sondage CSA/Greenpeace Septembre 2006)