Attention
Cette page est une version archivée du site de l'Alliance Saison 1.
Les informations ici publiées ne sont plus mis à  jour.
Afin de connaitre l'actualités de l'Alliance pour la planète Saison2 veuillez vous rendre à  l'adresse
http://lalliance.fr

  1. Page d'accueil
  2. Actions
  3. Action OGM

Salon de l'agriculture : réponses des candidats au moratoire sur les OGM

# Modifié le 07/06/2007 à 14 h:41

Salon de l'agriculture

LES CANDIDATS REPONDENT A L'ALLIANCE A PROPOS DU MORATOIRE SUR LES CULTURES OGM EN PLEIN CHAMPS

Paris le 6 Mars - Les associations de défense de l'environnement regroupées au sein de l'Alliance pour la planète et qui ont demandé un moratoire sur toutes les cultures d'OGM en plein champs se félicitent de l'engagement en faveur de ce moratoire de :
François Bayrou qui a confirmé a l'Alliance, en public, lors de sa visite au salon de l'Agriculture, le 6 Mars à Anne Bringault, directrice des amis de la terre, Pascal Husting directeur de Greenpeace, Chantal Jaquet responsable du groupe OGM au sein de l'Alliance, Serge Orru, directeur de WWF - France
« Je viens de me prononcer publiquement pour un moratoire sur les OGM » nous a dit François Bayrou - « Merci pour les 86% de Français et les 62% d'agriculteurs qui réclament une interdiction des OGM » lui a répondu Chantal Jaquet.

Corinne Lepage quand à elle a confirmé et signé au stand de l'Alliance la proposition pour un moratoire.
« Cela correspond à l'action que je mène de longue date contre la culture d'OGM en plein champs au sein du Criigen a affirmé la candidate, et je félicite l'Alliance pour son combat ».

L'engagement de François Bayrou fait de Nicolas Sarkozy le seul candidat à l'élection présidentielle à ne pas s'être engagé en faveur d'un moratoire sur les cultures d'OGM en plein champ. Pour l'instant le contrat de législature 2007 - 2012 de l'UMP se contente de préconiser : « Ne pas accepter l'utilisation des OGM en l'état des connaissances scientifiques, mais poursuivre la recherche et associer tous les partenaires (chercheurs représentants des agriculteurs, associations de défense de l'environnement....) à son contrôle et à son évaluation » Nicolas Sarkozy ne récolte qu'un 9/20 selon le système de notation des candidats établi par l'Alliance pour la planète. « La seule traduction crédible de la position encore très floue de l'UMP serait la proposition d'un moratoire sur les cultures en plein champ d'OGM » affirme Arnaud Apoteker de Greenpeace France. « Toute autre stratégie constituerait une validation de fait des cultures d'OGM en France ».

En l'absence de certitude sur l'innocuité des OGM, un moratoire sur les cultures transgéniques en milieu ouvert constitue la seule et unique manière d'empêcher la contamination des cultures conventionnelles et bio, la dissémination des OGM dans l'environnement et leur introduction dans la chaine alimentaire. En vertu de l'article 23 de la directive européenne 2001/18, la France a la possibilité de mettre en place une clause de sauvegarde spéciale sur le maïs MON810 ; Elle peut le faire immédiatement, sans attendre d'avoir transposé la directive - elle a déjà fait valoir cet article 23 en 2003, pour obtenir la prolongation de l'interdiction du Colza OGM décidée en 1998.


Contacts :
  • Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France : 06 07 57 31 60
  • Adélaïde Colin, Greenpeace France : 06 84 25 08 25

Associations de l'Alliance engagées dans cette action :
Yann Arthus Bertrand Good Planet - Green Peace France - WWF France - Action consommation - Age de faire - Agir pour l'Environnement - AGRISUD - Les Amis de la terre - ACS (Association de Coopération Sociétale)- APREIS - Blue initiative - Cheminements - CollecT-IF - CRIIGEN - Collectif Ecomédecine - CNIID - Ecolo Café - Ecologie sans frontière - L'Europe des consciences - Le Festival du vent - GoodPlanet - Intelligence verte - Le Grit et la lettre transversale - GIET - MDRGF - Objectif Bio - Prologue - Syndicat Simple - Sibylline - Tchendukua