Attention
Cette page est une version archivée du site de l'Alliance Saison 1.
Les informations ici publiées ne sont plus mis à  jour.
Afin de connaitre l'actualités de l'Alliance pour la planète Saison2 veuillez vous rendre à  l'adresse
http://lalliance.fr

  1. Page d'accueil

L'Alliance pour la Planète réclame un moratoire sur l'incinération et une politique ambitieuse de réduction des déchets

# Modifié le 24/01/2011 à 11 h:09

Paris, 15 mars - L'Alliance pour la Planète, groupement d'associations nationales de protection de l'environnement, demande aujourd'hui aux pouvoirs publics et aux candidats à l'élection présidentielle un moratoire sur la construction de nouveaux incinérateurs d'ordures ménagères et la mise en oeuvre d'une politique ambitieuse de réduction des déchets et de développement du recyclage.

« Un moratoire sur l'incinération est indispensable dans notre pays si l'on veut progresser vers une gestion durable et écologique de nos déchets ménagers », déclare Eric Gall, Directeur du Centre national d'information indépendante sur les déchets (CNIID). « Il s'agit d'un signal politique fort envoyé à tous les élus et au futur président de la République pour que l'on fasse enfin toute la lumière sur les problèmes sanitaires, économiques et démocratiques liés à la gestion des déchets dans notre pays. »

« L'incinération reste un problème majeur pour la santé des populations », alerte Victor Hugo Espinosa, ingénieur en Risques Majeurs et Président d'Ecoforum. « Ce n'est pas seulement la concentration d'une substance cancérigène émise par les fumées que les normes actuelles de rejet devrait prendre en considération, c'est la quantité cumulée de ces polluants dans l'environnement et la chaîne alimentaire. Un incinérateur rejette plus de 2000 substances chimiques, en grande partie non contrôlées, dont de nombreux polluants organiques persistants et des métaux lourds, qui s'accumulent dans la chaîne alimentaire. La décharge finale, tôt ou tard, c'est notre corps. A l'heure où l'OMS (1) qualifie l'augmentation du nombre de cancers de véritable épidémie, il est aberrant de programmer la construction de nouveaux incinérateurs dans notre pays. »

« Le traitement des déchets en France, manne financière pour quelques industriels, se caractérise par l'opacité et un véritable déni de démocratie », déclare Daniel Richard, Président du WWF France. « Il est temps que les pouvoirs publics cessent d'imposer des incinérateurs à des populations qui les refusent et soutiennent à la place les alternatives proposées par les associations et les élus locaux. Nous demandons la constitution d'une commission d'enquête parlementaire sur ce sujet brûlant. »

« La France a un des taux de recyclage les plus bas d'Europe et le plus grand parc d'incinérateurs», affirme Serge Orru, Directeur général du WWF France. « Près de la moitié de ces ressources que sont nos déchets partent en fumée, c'est un formidable gaspillage de matières premières. La construction de nouveaux incinérateurs ne peut se faire qu'au détriment des investissements nécessaires dans la réduction des déchets et le recyclage, activités qui peuvent créer des milliers d'emplois. »

La France réussit l'exploit d'avoir à la fois un taux élevé d'incinération (43%) et de mise en décharge (38%), et l'un des taux de valorisation des déchets ménagers les plus bas d'Europe (19% dont 6% de compostage et 13% de recyclage) (2). En comparaison, l'Allemagne atteint un taux de valorisation de 59% (pour 23% d'incinération et 18% de mise en décharge) et l'Autriche 60% (pour 10% d'incinération et 30% de mise en décharge). D'après l'OCDE, recycler l'aluminium économise 95% d'énergie par rapport à la production à partir de matières vierges, le cuivre 85%, le plastique 80% et le papier 64% (3).

La première Rencontre nationale pour un moratoire sur l'incinération, qui vient de recevoir le soutien de Nicolas Hulot, réunit des scientifiques, des juristes, des économistes, des associations et des élus porteurs d'alternatives plus écologiques pour réduire et traiter nos déchets (4). L'Alliance pour la Planète y adopte aujourd'hui une Déclaration pour un moratoire sur l'incinération des déchets ménagers.

Notes

  1. Organisation Mondiale de la Santé
  2. Source ADEME :
    http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=-1&cid=96&m=3&catid=12549#tit4
  3. Environmental Outlook OCDE, 2001
  4. Le programme de la première Rencontre nationale pour un moratoire sur l'incinération, organisée par l'Alliance pour la Planète, est disponible sur :
    http://www.lalliance.fr/Ateliers-Actions/67-Action-Dechets-Rencontre-Nationale-Pour-Un-Moratoire- Sur-Lincineration

Face à l'urgence écologique et à la crise environnementale, pour la première fois en France, les principales associations de la société civile ont décidé en 2006 de s'allier pour construire un véritable pouvoir et de proposer une vision novatrice et des actions collectives et coordonnées, en créant L'ALLIANCE pour la planète.

Accéder à l'ensemble des ressources de l'action Déchet

Associations de l'Alliance engagées dans cette action :

ACIDD, Acroporis, Action Consommation, Adéquations, Adome, Agir pour l'Environnement, Amis de la Terre, APREIS, Biosphere, Blue Initiative, CNIID, Cheminements, CoLLecT-IF, CRII-GEN, Ecoforum, Ecologie sans frontière, Europe des consciences, Fac Verte, Good planet, Greenpeace, Fondation Nicolas Hulot, Intelligence Verte, L'Age de Faire, Le Festival du Vent, Marais du Vigueirat, MDRGF, Objectif Bio, WWF.

Pour plus d'informations :

  • Agnès Poiret, Attachée de presse du WWF, 01 55 25 84 61, apoiret@wwf.fr
  • Eric Gall, Directeur du CNIID, 06 17 64 14 28 ou 01 55 78 28 66
  • Victor Hugo Espinosa, Président d'Ecoforum, 06 73 03 98 84

Accéder à l'ensemble des ressources de l'action Déchet