Attention
Cette page est une version archivée du site de l'Alliance Saison 1.
Les informations ici publiées ne sont plus mis à  jour.
Afin de connaitre l'actualités de l'Alliance pour la planète Saison2 veuillez vous rendre à  l'adresse
http://lalliance.fr

  1. Page d'accueil

Le Ministre de l'Agriculture admet qu'il va passer en force sur les OGM !

# Modifié le 24/01/2011 à 11 h:09

Communiqué de presse
Jeudi 9 mars 2007

Suite à des fuites sur la publication imminente d'un décret autorisant la culture d'OGM en plein champ, Chantal Jaquet et Maria Pelletier, toutes deux membres de l'Alliance pour la planète, ont interpellé le Ministre de l'Agriculture Dominique Bussereau, en visite au Salon de l'agriculture le 8 mars.

Celui-ci a effectivement répondu qu'un décret « sortirait très prochainement ».

Le texte du projet de loi relatif aux OGM a été discuté au Sénat en mars 2006 et approuvé uniquement et unanimement par les sénateurs UMP. Il devait ensuite être examiné et voté par les députés, comme l'exige la transposition d'une directive européenne en droit français.

Il semble que le Ministre ait volontairement attendu la fin de la session parlementaire pour passer en force et publier un décret, alors qu'un débat et un vote des députés sont pourtant indispensables.

Chantal Jaquet a déclaré au Ministre de l'Agriculture que cette décision était un « déni de démocratie », car elle ignore le vote des députés et la majorité des Français et des agriculteurs qui refusent les OGM* .

« La démocratie, Madame, ce ne sont pas les sondages, mais le vote » a rétorqué Dominique Bussereau.
Le vote, c'est justement ce que nous attendions à l'Assemblée nationale, Monsieur le Ministre !

La vidéo de leurs échanges est visible sur le lien suivant :

http://lalliance.fr/Ateliers-Actions/OGM/69-Democratie-Et-Ogm-Selon-Monsieur-Bussereau


Les associations membres de l'Alliance pour la planète sont scandalisées par la décision du Ministre de l'Agriculture qui va à l'encontre de la volonté des Français, méprise les pouvoirs de l'Assemblée nationale, et porte atteinte au principe de précaution, pourtant désormais inscrit dans la Constitution.

Accéder à l'ensemble des ressources de l'action OGM


Contacts :
  • Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France : 06 07 57 31 60
  • Adélaïde Colin, Greenpeace France : 06 84 25 08 25
  • MariaPelletier : 06 13 01 73 58

Associations de l'Alliance engagées dans cette action :
Yann Arthus Bertrand Good Planet - Green Peace France - WWF France - Action consommation - Age de faire - Agir pour l'Environnement - AGRISUD - Les Amis de la terre - ACS (Association de Coopération Sociétale)- APREIS - Blue initiative - Cheminements - CollecT-IF - CRIIGEN - Collectif Ecomédecine - CNIID - Ecolo Café - Ecologie sans frontière - L'Europe des consciences - Le Festival du vent - GoodPlanet - Intelligence verte - Le Grit et la lettre transversale - GIET - MDRGF - Objectif Bio - Prologue - Syndicat Simple - Sibylline - Tchendukua

* 86% des citoyens ne veulent pas d'OGM (sondage CSA/Greenpeace réalisée en septembre 2006)
*62% des griculteurs ne veulent pas d'OGM (JDD dimanche 4/03/07)

Accéder à l'ensemble des ressources de l'action OGM