Attention
Cette page est une version archivée du site de l'Alliance Saison 1.
Les informations ici publiées ne sont plus mis à  jour.
Afin de connaitre l'actualités de l'Alliance pour la planète Saison2 veuillez vous rendre à  l'adresse
http://lalliance.fr

  1. Page d'accueil

Recyclons les élections 2007

# Modifié le 24/01/2011 à 11 h:09

Le ministère de l'Intérieur en charge des élections, a décidé que les 42 millions d'enveloppes dans lesquelles seront glissés les bulletins et les 270 millions d'enveloppes qui serviront à l'envoi des professions de foi des candidats seront exclusivement en papier 100% recyclé. Cette démarche en faveur d'élections plus durables répond à l'appel à recycler les élections lancé par le groupe de travail de l'Alliance pour la Planète (Adéquations, Arutam, Collect-If, Ecologie sans frontières, Le Festival du Vent, Greenpeace).

Le ministre de l'Intérieur a également annoncé qu'un projet de décret concernant les conditions de remboursement des frais de campagne allait intégrer des critères environnementaux pour le choix du papier utilisé pour les professions de foi. À première vue, cette démarche menée en concertation avec les papetiers et les imprimeurs peut sembler être une réelle avancée, en intégrant des critères environnementaux aux conditions de remboursement des frais de campagnes.

Cependant, les critères retenus pour les papiers dit de « qualité écologique » donnent d'avantage l'impression d'un effet d'annonce que d'un réel changement de comportement de l'Etat répondant aux impératifs du développement durable. En effet, l'administration a choisi comme critère un papier recyclé à 50% ou ayant obtenu une certification forestière. Or ces critères n'incitent pas à de réels changements de comportement : 50% de fibres recyclées dans le papier correspond à la moyenne nationale et toutes les certifications forestières n'ont pas la même crédibilité.
Le ministère avait pourtant l'occasion de montrer l'exemple en retenant comme critère exclusif le papier 100% recyclé. Profitant de cette dynamique, le gouvernement aurait pu s'investir sur le sujet et être à l'initiative d'une législation qui, au-delà des usages de papier pour les élections, imposerait l'usage du papier recyclé pour tous les besoins en papiers de l'administration française.

C'est pourquoi, nous appelons, avant l'adoption du décret, le gouvernement à plus d'exigence dans les critères retenus pour le « papier de qualité écologique » et donc à exiger exclusivement du papier 100 % recyclé, pour des élections réellement durables !

Associations qui soutiennent cette action

Version Pdf